Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 octobre 2007 1 15 /10 /octobre /2007 19:28

origine du mot : marteau

 

C’est au 9ème siècle que ce mot est apparu dans le Bas-Berry,et à cette époque, un paysan avait l’habitude d’aller tous les matins au bord de la mare où nageaient les canards qu’il élevait. Et souvent son fils demandait à sa mère : « mais où est papa ?

-Il est parti à la mare, mon fils

-mais, maman, pourquoi il y va si tôt ?

-je ne sais pas mon fils, mais c’est sûrement pour essayer d’inventer quelque chose, tu connais ton père, il n’arrête pas de réfléchir à de nouvelles idées »

 

Et en effet, notre paysan allait de très bon matin dans la campagne et réfléchissait à ce qui pourrait améliorer le quotidien de ses semblables, et cette fois, il s’était assis au bord de la mare, et ayant assemblé un morceau de bois avec un morceau de fonte, il venait d’inventer le marteau, mais lui ne savait pas encore que cet outil s’appellerait ainsi et il avait décidé de le nommer « tapeur ».

En rentrant à la maison, il montra fièrement son invention à sa femme et son fils en leur disant : « voilà un tapeur ! »

mais sa femme qui maniait facilement l’humour lui dit :

« Tu devrait plutôt l’appeler mare tôt !

-Mais pourquoi ? femme

-et bien c’est simple, tu es parti toujours aux aurores au bord de cette mare !

-Et bien c’est entendu, je l’appellerai mare tôt.

Et depuis cette époque, cet outil a toujours gardé le même nom, et seule son orthographe a changé au fil des siècles pour devenir le mot que nous connaissons maintenant : MARTEAU

 

Repost 0
Published by Francis NOYELLE - dans étymologie farfelue
commenter cet article
8 octobre 2007 1 08 /10 /octobre /2007 18:54

origine du mot : TABLE

Dans l'antiquité romaine, le général Marcus Septentrius Flavius qui conduisait son armée vers de nouvelles conquêtes s'arrêta un soir dans une auberge, et s'adressant à l'aubergiste, il lui dit:

"Tablum, vinum, bedrum"

ce qui signifiait: "à manger, à boire et un lit"

l'aubergiste ne comprenant pas le latin lui fit comprendre qu'il ne savait pas ce que le général voulait

celui-ci lui mima qu'il voulait manger, boire et dormir

l'aubergiste comprenant enfin, lui fit signe d'attendre car rien n'avait été prévu pour le nourrir

et au bout de plusieurs minutes, le brave aubergiste appela le général en lui criant: A TABLE!

le général qui avait jusqu'à présent mangé autour d'un feu de camp du s'asseoir sur un drôle de siège que l'aubergiste appelait banc et il trouva son assiette posée sur une planche posée sur quatre pieds qui s'appelait TABLE, il fut tout de suite conquis par ce meuble, le trouvant très pratique, et pendant les jours qui suivirent il fit fabriquer des tables pour que ses soldats puissent aussi en profiter, et il répétait à longueur de journée : A TABLE! A TABLE!.

Depuis cette époque, ce mot désigne toujours un meuble que l'on trouve dans toutes les cuisines ou toutes les salles à manger

 

 

 

Repost 0
Published by Francis NOYELLE - dans étymologie farfelue
commenter cet article